Le retour au naturel

Et si l’on imaginait le retour au naturel autrement…

FB_IMG_1519500541655

Imaginons le retour au naturel de nos cheveux comme une école, où le diplôme d’admission est de couper ses cheveux défrisés ou faire la boule à zéro.

J’avoue que le retour au naturel n’est pas chose facile surtout lorsque l’on fait face aux caprices de nos cheveux! Eh oui nos cheveux sont très capricieux.

Nous allons donc apprendre à les découvrir et à les aimer! Quand on aura passer ce stade , ils deviendront de moins en moins difficile à gérer.

Pourquoi doit-on voir l’évolution de nos cheveux comme des classes de passage?

Couper nos cheveux ou les raser n’est pas souvent facile pour nous les femmes. Les cheveux restent avant tout un symbole de beauté, surtout lorsque l’on est habituée à porter des coiffures.

Donc les couper reste quand même une décision assez importante.

Passer au naturel c’est une chose mais en assumer c’en est une autre !

Beaucoup ont du mal à passer la cap, parce que tout simplement elles jugent difficile de les gérer. A cela s’ajoute le fait que certaines coiffeuses ne savent pas s’y prendre avec nos cheveux.

Oui je reconnais que lorsque l’on a les cheveux courts et crépus on a du mal avec…

Comment préparer sa première année de cheveux crépus?

Lorsque l’on passe au naturel on se demande quels soins conviendraient  à nos cheveux ? Comment les faire pousser assez rapidement? Quelle coiffure m’irait mieux? Suis je belle avec mes cheveux courts…

Pour moi afin de  réussir sa première année de cheveux crépus , il faut apprendre à s’aimer avec ses cheveux , c’est d’accepter qu’on est belle avec les cheveux courts et crépus.

Tout simplement se sentir belle avec ses cheveux…

Quand on aurait compris ça on valide notre premier semestre. On passe ensuite au second semestre qui n’est ni facile ni difficile. Bon le plus difficile à été fait , la confiance et l’estime de soi!

Maintenant il faut trouver les soins capillaires adéquats…

Par mes expériences je passais de produits capillaires à produits capillaires, je cherchais des conseils dans les blogs… tellements de conseils, tellements de produits , je ne savais plus sur quel pied danser au final. On me disait celui là est bien je pars dans un shop je prends, après on me dit celui ci est beaucoup mieux ainsi de suite jusqu’à ce que mon argent finisse enfin bref.

Il ne faut pas se laisser aveugler par les expériences des autres, c’est bien de suivre des conseils, mais il faut savoir qu’on n’a pas toutes les même exigences en matière de cheveux.

Une fois qu’on aurait compris tout ça on passe en deuxième année de cheveux crépus avec mention, enfin bref on est sur la bonne voie

Alors que fait t-on en deuxième année cheveux crépus ?

En deuxième année on apprend les bonnes manières à commencer par le choix du peigne et le foulard en satin avant de dormir et une routine capillaire une à deux fois par semaine. Il est très recommandé d’utiliser les peignes à larges dents, les brosses à poils de sanglier ( moi perso la brosse à poils de sanglier les casse,du coup j’utilise celui en plastique).

Le foulard ce qui va aider nos cheveux à conserver ses nutriments ainsi que son hydratation après un soin capillaire. En effet lorsque nous dormons sur des taies en coton, nos soins restent sur ces derniers et par conséquent on a des cheveux secs, cassants, pas assez nourris

On se demande quelle routine capillaire adopter…

Pour commencer il faut comprendre que les produits vendus en grande surface ne sont pas tous adaptés à nos cheveux, sur ce coup il faut être très sélective. On va plutôt favoriser les shampoings doux, on va utiliser les huiles naturelles selon la nature de nos cheveux pour les bains d’huiles.

Moi durant mon parcours capillaire j’étais tout le temps recalée en deuxième année. Eh oui on peut redoubler. A chaque fois que l’on vantait les mérites d’une huile je l’achètais les yeux fermés et après j’étais déçue du résultat. Quoique je fasse mes cheveux étaient secs ,shampoing doux, masque, après shampoing, spray hydratant.

En fait je n’avais rien compris d’abord. De tout façon la vie est faite d’essais et d’erreurs. 

Oui les huiles sont biens , elles nourrissent les cheveux, elles les font pousser mais encore faut il trouver l’huile adapter à nos cheveux.

Le passage au semestre 2 consiste à comprendre vraiment les besoins de nos cheveux à savoir quelle(s) huiles prendre, quel shampoing est bien pour mes cheveux, quels masques…

Au second semestre  on sait à peu près ce que nos cheveux supportent ou pas , on commence à mieux comprendre mais ce n’est pas pour autant qu’on a pas souvent envie d’abandonner de se dire finalement c’est encore mieux les cheveux défrisés parce qu’on a cette sensation que nos cheveux ne poussent pas. Enfin on n’a pas cette touffe la…Mais rassurez vous ça pousse!

Mais attention on peut aussi redoubler la deuxième année.

Passons maintenant en troisième année, à  ce stade on a les cheveux assez longs et donc ils s’entremêlent facilement après le shampoing. Il est préconisé de les séparer en section pour les laver. Ne jamais les laisser sécher en vrac. Pour pas casser ses longueurs, il faut toujours les démêler avec une crème hydratante lorsqu’ils sont propres, pour ma part je rajoute une goutte de miel pour les garder souples, doux et hydratés. Aussi, trop de manipulation casse les cheveux, pas la peine de vouloir les rendres raides en passant des coups de brosse, non seulement on les casse en plus on perd notre temps.

Maintenant que vous avez les outils nécessaires pour commencer votre parcours scolaire, je vous souhaite bon courage.

 

Publicités

5 commentaires sur “Le retour au naturel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s